C’est moi le patron

C’est en flânant sur internet que j’ai découvert les patrons de Coralie Bijasson. Pas tout à fait par hasard quand même puisque je cherchais depuis un moment un patron de veste cintrée avec un joli col tailleur très féminine. Je n’arrivais pas à trouver jusqu’à il y a peu quand je suis tombée sur la boutique A little Mercerie de Coralie Bijasson. Plusieurs modèles de vestes sont proposés et j’ai tout de suite flashé sur la version classique manche longue/col tailleur qui correspondait en tous points à la veste parfaite que j’imaginais. J’avoue que quand j’ai vu « niveau 4 expert » j’ai eu un peu peur mais je me suis dis qu’il fallait tenter et qu’après avoir fait plusieurs Michelle et Gérard cela devrait être faisable. Je n’ai pas été déçue de mon achat et j’ai trouvé avec le patron un livret explicatif très bien détaillé et illustré, voilà de quoi me rassurer !! Comme tous les patrons d’indé, il n’est pas donné (tout est relatif, on parle de veste) mais quand on voit la qualité et le soin apporté à la réalisation du patron et du livret d’explication, on comprend…la qualité ça a un prix ! Et puis c’est le genre de patron que vous prenez plaisir à réaliser et à réinventer chaque fois, le col tailleur offre de multiples possibilités d’association de matières, de couleurs, de motifs…! Après avoir fait quelques recherches, notamment sur Instagram (mon lieu de perdition), j’ai pu constater que peu de personnes connaissaient cette créatrice ou indirectement via les livres de couture qu’elle a coécrit.

J’ai donc voulu en savoir plus sur elle et son travail et je suis allée pour vous à la pêche aux infos :). Elle a eu la gentillesse de répondre à mes questions…

Conceptu_L : Qui êtes-vous ?

CB : J’ai bientôt 40 ans. A 33 ans j’ai changé de vie professionnelle, et j’ai choisi de passer du prêt-à-porter à l’artisanat.

Conceptu_L : Quelles sont vos qualités/vos défauts ?

CB : Je suis exigeante et perfectionniste, ce qui est à la fois mon principal défaut et ma principale qualité.

Conceptu_L : D’où vous vient cette passion pour la couture ?

CB: J’ai toujours cousu, enfant j’ai appris à coudre avec ma maman, je faisais des petites choses comme des jupes, des sacs.

Conceptu_L : Quel est votre parcours professionnel ? Comment en êtes-vous arrivée là ?

CB : J’ai une maitrise de sciences de gestion de l’université Paris IX-Dauphine, j’ai été gestionnaire produits puis chef de produits jusqu’en 2007 au sein du groupe Etam.  A la naissance de mon 3ème enfant, je choisis de changer de vie professionnelle et de faire un métier que je puisse faire de chez moi. Je professionnalise un hobby et fais un diplôme de modéliste de vêtements féminins à l’AICP, Académie Internationale de Coupe de Paris.

Conceptu_L : Depuis quand avez-vous lancé votre gamme de patrons ?

CB : C’est tout récent, ces patrons sont en ligne depuis fin décembre !

Conceptu_L : Comment travaillez-vous à la confection de ces patrons ?

CB : Pour chaque modèle je réalise tout d’abord une demi-toile, puis une toile entière, ensuite je monte un premier prototype. Lorsque le patronage en taille 38 est finalisé, il est gradé, c’est-à-dire mis dans toutes les tailles. Ensuite je réalise les illustrations techniques et explications sur ordinateur.

Conceptu_L : J’ai vu que vous aviez coécrit plusieurs livres de couture, pouvez vous m’en parler ?

CB : J’ai eu la chance de rencontrer Cécile de Chatillon et Pauline Saint Lager lorsque je suis sortie de l’école. Avec Hachette, elles m’ont fait confiance et nous avons fait 3 livres : Dressing chic en 2011, Miss Couture en 2012 et Dressing Chic revisite les 70’s en 2013.

Conceptu_L : Quels sont vos projets futurs ? Y-a-t’il d’autres patrons/livres de prévus ?

CB : J’espère pouvoir sortir un patron par mois ainsi que des tutos.

Conceptu_L : Quels conseils donneriez-vous aux filles/femmes qui veulent se lancer dans la couture

CB : La couture, c’est de la patience et de la précision.

 

Alors voilà, à bientôt 40 ans, Coralie Bijasson a eu deux vies. Chef de produit pour le groupe Etam en début de carrière, elle a finalement filé vers la couture en 2009 avec une formation de modéliste à l’Académie Internationale de Coupe de Paris. Depuis elle n’en découd pas et enchaîne les créations. Dès ses débuts et sans jamais avoir arrêté, elle réalise des vêtements sur mesure, à la demande. Mais elle est aussi costumière pour le théâtre des Tréteaux Blancs, à Paris. Elle conçoit et réalise l’ensemble des costumes de la troupe, soit 20 par an. Elle donne également des cours de couture à des enfants du CP au CM2 et à des adultes handicapés.

Avec la collection « C’est moi le patron », ce n’est pas moins de 21 modèles à réaliser soi-même. Des jupes, des robes, des vestes et des sacs aussi. Du facile à l’expert, il y en a pour tout le monde. Et les patrons donnent la possibilité de confectionner des vêtements de la taille 36 au 44.

Voici une petite sélection des modèles proposés par lesquels je me laisserai bien tenter

Le plus de cette collection ? Un important choix de vestes. Vêtement cher et très féminin par excellence, cette collection permet de réaliser des vestes de toutes sortes, cintrées, motardes, classiques, longues ou courtes ; le tout étant détaillé à chaque étape par des schémas explicatifs.

Et bientôt, c’est vous qui pourrez dire : « Cette jolie veste, où je l’ai trouvée ? Ah non, c’est moi qui l’ai faite ! »

Elle a aussi publié trois ouvrages de patrons chez Hachette, Dressing Chic en 2011, Miss Couture en 2012 et Dressing chic revisite les 70’s en 2013.

Cette année, elle sort donc sa collection « C’est moi le patron ». Les patrons sont disponibles sur le site http://www.alittlemercerie.com/boutique/coralie_bijasson-1773633.html. Mais surtout par message sur sa page Facebook ww.facebook.com/coraliebijassoncreations, qu’elle alimentera chaque mois par un nouveau patron et par des conseils pratiques, des tuyaux sur ses bonnes adresses et des tutoriels !

Alors voilà, pour celles qui sont fana de vestes comme moi (mais pas que…) et qui aiment découvrir de nouvelles créatrices talentueuses, voici une nouvelle bonne adresse qui devrait rapidement devenir incontournable !!

Maintenant…en images!!

patrons-patron-veste-col-tailleur-patron-4671507-illu-v-classiquique-08b57_big

V1 : Pour cette première version, j’ai opté pour un brocard imprimé tapisserie de chez les coupons de saint pierre (une affaire comme toujours, 10 euros les 3 mètres) qui n’a pas fait l’unanimité (hihi^^) mais que j’aime bien quand même. Et pour le col j’ai choisit du similicuir de chez mondial tissu (9/10 euros le mètre).

IMG_4711 copie

IMG_4733 copie

IMG_4725 copie

IMG_4709 copie

IMG_4705 copie

IMG_4683 copie

IMG_4676 copie

IMG_4661 copie

IMG_4707 copie

Elle n’est pas parfaite car ce n’est jamais facile pour moi de faire un patron pour la première fois (un peu comme tout le monde je pense) mais on finit par comprendre les subtilités du montage et après ça va mieux.

V2 : Pour cette deuxième version (qui n’est pas pour moi GRRRRRR, j’en profite le temps des photos) j’ai choisi ce magnifique Jacquard graphique Pretty Mercerie (dont il me reste assez pour faire robe pour MOI :)) (sold out mais similaire ici) avec toujours un col en simili cuir (j’en mets partout de toute façon).

IMG_4769 copie

IMG_4745 copie

IMG_4768 copie

IMG_4739 copie

IMG_4753 copie

IMG_4766 copie

IMG_4744 copie

IMG_4751 copie

IMG_4778 bcopie

IMG_4776 copie

IMG_4782b copie

J’ai quand même eu quelques « difficultés » au montage de la doublure, je me suis retrouvée à devoir supprimer les plis d’aisances, je ne sais trop pourquoi peut être mon choix de tissu de doublure trop rigide (?), ou mon manque d’expérience et de précision (une idée ?) mais qu’importe je me suis adaptée et je les trouve quand même parfaites!

Le plus du patron :

  • La coupe ultra féminine et vraiment bien taillée : je n’ai eu rien à modifier, je pense notamment aux épaules qui tombent parfaitement pour mon 38
  • Les marges de coutures comprises (oh yeah !!)
  • De nombreuses marques de repères qui facilitent le montage sans prise de tête (notamment pour la pose du col !)
  • Le livret d’explication soigné et illustré

Les moins…. :

Bah, pas trouvé !

En espérant que cette découverte vous plaira, je vous prépare un pas à pas en images du montage de cette veste. Alors, je suis loin d’être une experte en couture mais j’ai juste envie de vous faire part de ma façon de faire qui diffère légèrement des explications du patron (question d’habitude).

Pour celles qui sont intéressées et qui comptent se procurer des patrons de Coralie, n’hésitez pas à me faire part de votre retour.

 

Enfin pour finir Coralie vous propose très gentiment de gagner deux exemplaires d’un de ses patrons, celui de ce très joli manteau aux manches « Girly ».

Coralie Bijasson Créations

Coralie Bijasson Créations

Je suis d’autant plus en joie que cela se passe ICI et sur Instagram 🙂

Pour participer rien de plus simple :

  • Pour participer sur le blog, il vous suffit tout simplement de me laissez un commentaire sous cet article en me racontant une petite anecdote couturesque rigolote (ou pas :)).
  • Pour participer sur Instagram (car c’est là que toute cette aventure a commencé), il vous suffira de reposter la photo publiée sur mon compte pour l’occasion en mentionnant les hashtags #concourscoraliebijasson et #cestmoilepatron. Pensez à mettre votre compte public le jour du tirage au sort.

Je procèderai au tirage au sort le dimanche 26 avril, ce qui vous laisse quelques jours pour participer. Vous pouvez également vous abonner au compte Facebook de Coralie, où elle publie régulièrement, ses nouveaux patrons, des conseils pratiques ainsi que des tuyaux sur ses bonnes adresses et des tutos !

Bonne chance à toutes et à vos aiguilles ! 🙂

33 réflexions sur “C’est moi le patron

  1. stupidactingsmart dit :

    coucou, merci pour le concours et la découverte de cette nouvelle marque de patron….
    rigolo, rigolo…. je ne vois pas c’est du sérieux la couture! 😉

  2. Sophie dit :

    J’adore ton blog, très beau début! J’ai plein d’anecdotes de manches montées à l’envers, pareil pour les cols… Mais la meilleure est probablement ma première robe, il manquait 5cm derrière donc jai monté mon zip sur une bande de tissu indépendante (parfait pour une débutante) que j’ai rajoutée au milieu! Jai eu des compliments sur mon patron « original » 🙂

  3. sewsewnew dit :

    Coucou, j’ai commence la couture il y a qq mois et maintenant je ne peux plus m’arrêter ! Je couds la nuit pendant que toute la maisonnée dort, ce qui avec la fatigue me fait faire de grosses betises… La plus grosse : finie a 2h du matin, je pars en catastrophe au bureau avec ma petite veste toute neuve sur le dos… Et la on me dit « wouha, ha ca c’est original… Mais bon la crete sur le dos c’est pas un peu too much ?  » mais quelle crête ?? J’enlève ma veste et la je reste bouche bée. J’avais assemblé mon dos envers contre envers et la crête n’était autre que le surplus de couture qui depassait… Bref j’ai failli pleurer mais apres on en a bien rigole avec les collegues. Depuis je ne porte plus mes créations des le lendemain ; p
    En tout cas un grand merci pour ton blog qui est une source d’inspiration et de motivation !!

    • Conceptu_L dit :

      Hahahhahaha très drôle, j’adore!! Ca m’est arrivé plus d’une fois (je ne compte plus le nombre de fois à user du découd-vite!!!), vous avez dû bien rigoler en effet, le tout est de le prendre avec humour :)! Merci pour ta participation, et très contente que tu aimes le blog

  4. sewsewnew dit :

    Coucou, j’ai commence la couture il y a qq mois et maintenant je ne peux plus m’arrêter ! Je couds la nuit pendant que toute la maisonnée dort, ce qui avec la fatigue me fait faire de grosses betises… La plus grosse : finie a 2h du matin, je pars en catastrophe au bureau avec ma petite veste toute neuve sur le dos… Et la on me dit « wouha, ha ca c’est original… Mais bon la crete sur le dos c’est pas un peu too much ?  » mais quelle crête ?? J’enlève ma veste et la je reste bouche bée. J’avais assemblé mon dos envers contre envers et la crête n’était autre que le surplus de couture qui depassait… Bref j’ai failli pleurer mais apres on en a bien rigole avec les collegues. Depuis je ne porte plus mes créations des le lendemain !
    En tout cas un grand merci pourton blog qui est une source d’inspiration et de motivation !!

  5. Virginie M dit :

    Bonjour, je te suis beaucoup sur Instagram, j’aime toujours ce que tu couds, bcp d’originalité et c’est ce que j’apprécie!!
    Je participe volontiers à ton concours, je ne connaissais pas les patrons de Coralie Bijasson, grave erreur ;-)!!
    Une petite anecdote couture je n’en ai pas vraiment, tout est tjrs parfait quand je couds, je plaisante bien sûre :-)!!! Je débute en couture donc j’ai toujours besoin de l’aide précieuse de ma Maman!

  6. Camille dit :

    Bonjour, merci pour cette belle découverte! Je te suis sur Instagram, tes créations donnent vraiment envie de coudre à tout va! Je me suis mise à la couture il y a quelques mois, avec parfois la peur de me lancer par manque de technique & expérience. Ma première trousse était pour ma fille, elle m’a prise 4hr et a été cousue, décousue, recousue maintes fois. Finie à 1h du mat car je lui avais promis, je lui ai donné le lendemain matin. Elle m’a spontanément dit « Wow, c’est trop beau, et tu es trop forte! en fait quand tu décides de faire quelque chose et bien tu y arrives toujours! ». Depuis j’y repense à chaque fois que j’angoisse sur un nouveau projet, notamment ce manteau – « yes I can! »

    • Conceptu_L dit :

      J’étais comme toi, cela ne fait pas très longtemps non plus que je couds mais quand je me suis sentie plus à l’aise je n’ai pas hésité à me jeter à l’eau (après tout rien à perdre) et c’est comme ça que j’ai progressé! Aujourd’hui je suis contente de me dire que j’arrive à faire des vestes (incroyable pour moi il n’y a pas si longtemps!!) Ce manteau me fait aussi très envie^^ et je suis sure que tu seras à la hauteur du challenge 😉

  7. clio dit :

    Hello! J’aime beaucoup tes créations et te suis avec beaucoup de plaisir ici et sur IG! Merci encore pour la découverte de cette créations; Beaucoup de choses me plaisent!
    J’ai du mal à trouver une anecdote rigolote … Pour mes premières vestes doublées, mon cauchemar étaient le montage des manches doublure aux manches principales, je n’ai jamais rien compris aux diverses explications des patrons ou du net. A force de bidouilles, j’ai une technique très particulière mais qui marche à tous les coups 😉
    Merci encore! Et belle continuation à ton blog!

    • Conceptu_L dit :

      Merci beaucoup!!! Hahaha oui la galère au début pour comprendre comment monter les manches (ma première Michelle est une raie catastrophe!). Je veux bien que tu partages avec nous ta technique si particulière 😉

  8. poupettesamuse dit :

    Sur la toile on fait de belles découvertes : tu en es une pour moi!! Cerise sur le gâteau tu nous fait aussi découvre une créatrice top!! Alors merci bcp
    Côté anecdote Couture, la plus récente concerne ma première Marthe (trop grande) : lorsque je l’ai portée pour la 1ère fois, mon deuxième fils (Jules, 7 ans) m’a dit « elle est marrante ta blouse parapluie! » Euh… Depuis j’en ai refait 2 autres une bonne taille en dessous

    • Conceptu_L dit :

      OOOh merci Carine, ça me touche vraiment!! Blouse parapluie hahaha^^ en même temps je comprends ton fils c’est à peu près la même réflexion que je me suis faite avec mes premières Marthe!! :):)

  9. byclo dit :

    Canon cette veste et jolie découverte !!!
    Une anecdote … alors … Sans doute celle de ma 1ere jupe drapée et sa pose d’élastique . Une de mes 1eres cousettes et de surcroit en jersey ! Elle a été fièrement cousu puis essayé et j’ai pleuré 🙂
    Le drame ? j’avais bien prit en compte mon tour de taille MAIS pas les hanches. Du coup impossible de la porter, il n’y avait rien à faire, elle ne passait pas. Conclusion : j’ai perdu ma jupe et gagné un bustier drapé en jersey !

  10. les escargots... dit :

    Je lis dans ton avis sur les patrons de Coralie qu’il y a moult repères de montage. J’en aurais bien aimé davantage quand j’ai cousu (à 15 ans) ma première chemise … Cela m’aurait évité de monter mes manches à l’envers ! Il paraît qu’on apprend de ses erreurs 😉

    Merci pour cette découverte ! Je vais sans doute craquer pour le manteau (j’hésite encore sur la version des manches).

    Anne-Sophie

  11. ange dit :

    euhhhh rigolo,….. coudre tout un modèle et ce rendre compte qu’il est trop petit, trop grand, que le tissu est à l’envers, etc….sur le coup ça n’est pas souvent drôle mais après il arrive d’en rire 😉
    ce manteau est whaouuuuu, merci pour ce concours

  12. lalaure dit :

    Merci pour cette jolie découverte. Le manteau est vraiment canon (je sens que je vais me laisser tenter). Et j’aime beaucoup le concept des manches différentes.
    Côté anecdote, j’ai eu un grand moment de solitude il y a des années, quand après avoir avalé des tubes entiers d’aspirine pour comprendre les ténébreuses explications de Madame Burda, je me suis rendue compte que j’avais cousu 2 jambes gauches à mon pantalon!

  13. quicoud dit :

    Je participe! J’aimais déjà beaucoup les 2 livres dressing chic. Je vais découvrir les patrons.
    Une anecdote… Quand mon fils a mis pour la première fois un joli sweat motif petits escargots, il s’est mis à pleurer… Mais maman, je viens de me lever, pourquoi tu me remets en pyjama?
    ça me motive à coudre pour lui, tiens!

  14. Emmanuelle (mon petit bazart en couleurs) dit :

    Merci de cette jolie découverte ! et de l’inspiration régulière sur IG (quotidienne ?!!). Bref, j’adore te lire ou regarder ce que tu as cousu.
    Côté anectode, moi aussi, j’ai cousu des manches à l’envers, refait 5 fois la pose d’1 FE invisible pendant la nuit sur du tissu noir, avant de décider que demain serait un autre jour, …. Mais vraiment, ce que j’aime dans la couture, c’est autant coudre que de rêver à tout ce que je vais coudre !

  15. vanessa J dit :

    Merci pour cette découverte je connaissais ses livres mais pas ses patrons. Je couds depuis quelques mois je me suis fait des vêtements portable j’en suis très contente et pourtant je suis incapable de faire une pochette a rabat …. cela fait beaucoup rire ma copine de couture !

  16. Mathilde sur le fil dit :

    Tout d’abord, j’adhère aux deux vestes, je les trouve si bien réalisées !
    Et pour l’anecdote, ma première fermeture éclair, 5 essais avant de réussir, mais bon, c’est en forgeant que l’on devient forgeron parait-il 🙂

  17. La boîte à mystères dit :

    Je couds depuis moins d’un an… donc je n’ai pas beaucoup d’anecdotes rigolotes… En septembre dernier, après 2 mois de couture, j’ai décidé de chercher un cours de couture… J’ai trouvé à 1/2 heure de chez moi un atelier fort sympathique. J’ai donc pris une carte pour 2 journées entières de couture. Restait donc à trouver le projet… J’ai opté pour une robe, puis trouvé les tissus et autres accessoires. J’ai du patienter plusieurs mois avant de réussir à caler ma première journée dans mon planning (et d’imaginer ma jolie robe…). Bref, la veille du jour J, j’ai tout préparé : machine, tissus, accessoires, livre à patrons, etc… Tout ça dans la voiture !! Le jour J, j’étais tellement impatiente que je suis arrivée 1/2 h à l’avance et que j’ai du attendre (encore une fois) patiemment dans la voiture. Bref, l’atelier commence, je montre la photo du livre à la « prof » : super !!! J’attrape le patron… euh… le patron ???? Non… Il manque une planche sur les 4… et il s’agit de LA planche…. Tout c’est bien fini… car au final, j’ai refait le patron de A à Z d’après la photo (enfin… je dis « je » mais il faudrait plutôt dire « nous » et souvent « elle »)… Ma robe n’est pas encore fini, il me manque une séance mais d’ici fin Mai, elle devrait apparaître (enfin…) sur mon blog…

  18. Aurélie dit :

    Merci pour cette découverte de ces patrons que je ne connaissais pas, j’aime beaucoup tes deux versions et les petites notes de simili sur le col j’adore !!!
    Je ne vais pas être originale mais j’ai aussi fait l’erreur de montage pour les manches en faisant une blouse Carme …

  19. Vanessa dit :

    Merci beaucoup pour cette découverte ! Tu est une véritable source d’inspiration ! Car j aime beaucoup ton style ! Bref ! Côté anecdote j ai pas grand chose a raconter hélas…

  20. Madeline dit :

    Des anecdotes ? tu veux dire genre se servir du découd-vite de façon systématique sur chaque ouvrage ? petit ou gros ? Parce que je veux aller trop vite tout le temps et que le soir je n’ai pas toujours les neurones tous en place (la journée non plus d’ailleurs !!) et que du coup hop la boulette ! Et donc chéri m’entend râler : et m**** mais c’est pas possible d’être aussi bête !! et lui stoïquement : tu t’es plantée ? moi : oui ! C’est réparable ? Moi : oui mais ça fait suer, j’avais quasiment fini et là faut tout que je démonte !! Lui : bon et bien c’est pas grave 🙂
    Mon directeur artistique (c’est son petit nom quand j’ai un doute sur un choix de tissu ou de motif) m’aide beaucoup, même si je sais que ça ne l’intéresse pas beaucoup ! il reste bluffé à chaque fois que je lui montre le résultat, et ça c’est chouette 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *